Cusco Principales Attractions Touristiques

Jouer la vidéo

Cusco de noche, hermosa vista de la Plaza de Armas del Cusco

Ville de Cusco

Découvrirla Cité Impérialede Cusco, "Nombril du Monde", Patrimoine Culturel de l´Humanité et Capitale Archéologique d´Amérique du Sud, c´est connaître le cœur de la proéminente culture inca ; un monde mystérieux et magique. Les traces de vestiges incas, coloniaux et républicains sont présentes partout dans la ville. Son centre historique composé de places, quartiers, églises, maisons, rues, escaliers et fontaines ornementales, ainsi que d´édifices publics et particuliers, présente une harmonieuse combinaison de trois époques, au sein de laquelle se démarquentla Grand Place (Plaza de Armas), la

Cathédrale, la Rue HatunRumiyoq (Pierres de 12 Angles), le Temple du Qorikancha (Temple du Soleil), ses églises et maisons patriciennes coloniales, de même que le quartier artisanal de San Blas, parmi d´autres attractions de la ville qui fut capitale de l´Empire Inca appelé le Tawantinsuyu.


Parc Archéologique de Saqsaywaman

C´est un impressionnant complexe archéologique situé à seulement trois kilomètres de Cusco, sur un petit plateau qui domine la ville, à une altitude de3,555 m.s.n.m. A l´époque de l´Incanato, il fut appeléLa Maisondu Soleil et sa construction fut commencée par l´Inca Pachakúteq, après 1438.

Le Parc Archéologique de Saqsaywaman couvre une surface de3.093,80 hectareset abrite plus de 200 sites archéologiques tels que des adoratoires, portails, amphithéatres, terrasses, fontaines, chemins, aqueducs et autres enceintes, parmi lesquels dénotent les impressionnants complexes incas de Q´enqo, Pukapukara, Tambomachay et les ramparts de Saqsaywaman, construits avec des pierres cyclopéennes travaillées par les incas.


Cathédrale

La construction dela Cathédrale de Cusco, débuta en 1559, après la conquète et fondation espagnole de la ville. Avant d´être achevée, ell fut légèrement affectée par le tremblement de terre de 1650, et sa construction fut terminée en 1669.

Le design dela Cathédraleest de style renaissance, très ornemental, et à l´intérieur, l´on y trouve les meilleures expressions de l´orfèvrerie coloniale, des bois de cèdre et d´alisier taillés, comme la chaire et le Maître Autel travaillé en pur argent, ainsi qu´une collection de valeur de toiles de l´Ecole d´Art de Cusco. De ce fait, la luxueuse et harmonieuse décoration de chaque lieu, est impressionnante.


Temple du Qorikancha (Temple du Soleil)

Le Grand Temple du Soleil, le plus grand adoratoire du Tawantinsuyu, fut le plus extraordinaire et étonant temple de l´Incanato. Selon de nombreux chroniqueurs, c´est là que se trouvait concentré l´or et l´argent de tout le territoire, étant donné que ces métaux y arrivaient sous forme d´offrandes pourla Cité Sacréeet le Temple, vu qu´à l´époque de l´Incanato, les métaux précieux ne possédaient pas une valeur économique, mais plutôt, religieux.

Les constructions des diferentes enceintes, présentent une admirable architecture dans ses murailles, murs, portes, fenêtres et niches trapézoïdales, ainsi que dans ses structures de pierres finement polies, avec de parfaites jointures entre elles. L´on dit que ce colossal Temple Sacré était dédié au culte aux divinités de l´Incanato, comme le Soleil,la Lune, les étoiles, l´Eclair, l´Arc-en ciel et l´Eau.


Sanctuaire Historique de Machupicchu

Le Sanctuaire Historique de Machupicchu se situe dans le district du même nom, dansla Provinced´Urubamba et le Département de Cusco, à 13º 9' 47" de latitude sud et 72º 32' 44" de longitude ouest. Il fut déclaré comme Patrimoine Culturel et Naturel de l´Humanité et incorporé dansla Listedu Patrimoine de l´UNESCO, depuis 1983. C´est un territoire intangible du Système National des Aires Naturelles protégées par l´Etat Péruvien, avec une surface de32.592 hectares(80.535 acresou 325,92 km²), qui couvre des zones andines et amazoniennes de haute jungle, vallées inter-andines, gorges, montagnes et rivières, qui forment des écosystèmes et une faune et flore très variées, comme plus de 200 espèces d´orchidées qui se développent dans ses 9 zones de vie, allant de 1.850 à6.270 m.s.n.m.

Le Sanctuaire de Machupicchu est dépositaire d´une grande quantité de sites archéologiques d´origine inca, comme Inca Raq´ay, Intiwatana, Intipata, Choquesuysuy, Chaqchabamba, Wiñaywayna, Phuyupatamarka, Sayaqmarka, Runkuraqay, Wayllabamba, Torontoy, Waynaq´ente, Machuq´ente, Q´ente, Qoriwayrachina, Pulpituyoq, Patallaqta, Palqay et l´icône le plus remarquable;la Cité Incade Machupicchu, Merveille du Monde Moderne.

L´abondante et délicate biodiversité de ses différents paliers altitudinaux, associée aux sites archéologiques de grande valeur monumentale et historique, ont aidé a valoriser le réseau de chemins incas intelligemment construits par nos ancêtres. Actuellement, ces chemins attirent beaucoup d´admiration et de préférence pour le tourisme d´aventure, l´écotourisme, la culture et l´archéologie.


Cité Inca de Machupicchu

Elle se situe au nord-ouest de Cusco, au-dessus du bassin de la rivière de Vilcanota ou Willcamayu, en quechua (Rivière Sacrée, au temps des incas), dans la cordillère montagneuse de Vilcabamba, et à une altitude de2,438 m.s.n.m. Machupicchu,la Villede Pierres, construite par l´Inca Pachakúteq, est à présent l´une des Sept Merveilles du Monde Moderne, protégée parla Jeune Montagne, l´impressionnant Waynapicchu enclavé parmi d´abruptes montagnes et lieux presque inaccessibles, en présentant un ensemble d´édifications, commela Place Principale, des groupes de maisons, d´escaliers et perrons, de tourelles, murs et fontaine d´eau, parmi lesquels se distinguent des lieux cérémoniels, tels que l´Intiwatana (Observatoire solaire), le Temple des Trois Fenêtres, le Temple Sacré, etc., et tout cela est construit avec une incroyable harmonie urbaine, dans un lieux si inhospitalier, démontrant le niveau avancé de développement de l´ingénierie inca. Le Secteur Agraire est composé de terrasses et terrepleins qui entourent la cité, au-dessus de profonds précipices.

La surface construite de la cité est d´environ 530 mètres de long, sur 200 de large, incluant 172 constructions sur sa superficie urbaine. Associée au paysage de la haute jungle, Machupicchu présente une beauté magique, mystérieuse, incomparable et inoubliable.


Chemin Inca à Machupicchu

Le Chemin Inca à Machupicchu, fair partie des routes du Qhapaq Ñan, le Réseau de Chemins Incas, qui couvre plus de30.000 km., en intégrant l´Empire Inca du Tawantinsuyu, depuis le sud dela Colombie, et Quito, en Equateur, jusqu´à la rivière Maule, au Chili, Salta et Tucumán, en Argentine, en incluantla Bolivieet le territoire péruvien, et unissant litoral, montagnes et jungle.

L´itinéraire traditionnel du Chemin Inca à Machupicchu, représente une distance de 39,6 kilomètres, à partir du Secteur de Qoriwayrachina qui se trouve au Km. 88 de la voie ferrée Cusco / Machupicchu Pueblo (Aguas Calientes). Tout le réseau de chemins qui connectela Cité Incade Machupicchu, à d´autres complexes archéologiques, observe un design de construction en stricte harmonie avec l´entourage naturel et le paysage, vu que d´importants tronçons du chemin sont des rajoutes, au bord de profonds précipices, entourés d´une exubérante végétation, avec des escaliers taillés dans la roche.

Actuellement, il existe un entretien et une signalization adequats, permettant l´accès rationnel et dosifié au Réseau de Chemins Incas à Machupicchu, qui parcourent différents niveaux écologiques, depuis des zones des Hautes Andes, jusqu´à des vallés subtropicales, avec une exubérante végétation, ainsi qu´une flore et faune variées. Il s´agit d´un chemin très dynamique, admirable et agréable, car il conjugue histoire, archéologie et nature.


Choquekirao ou Berceau d´Or

Elle est située entre 13° 32' de latitude sud et 72° 44' de longitude ouest, à une altitude de3.033 m.s.n.m., sur les contreforts du Mont Salkantay, au nord de la vallée de la rivière Apurímac, dansla ProvincedeLa Convención, Département de Cusco. L´on peut seulement accéder à Choquekirao, par le biais d´un chemin inca, depuis le village de Cachora, dans le Département de l´Apurímac, grâce à des programmes touristiques de 4 jours, avec des équipements de camping, des porteurs et mules.

La grande ville, construite par les incas, est une merveille architecturale qui présente d´impressionnantes terrasses, une Place Principale ou Cérémoniale, des lieux sacrés, résidences royales, aqueducs et des constructions en pierres disposées en terrasses, à différents niveaux et distances, se communicant entre eux, grâce à des escaliers et chemins.

La région où est édifiée la cité de Choquekirao, abrite une importante faune principalement composée de condors, tarucas, vizcachas, renards, mouffettes, pumas, colibris, ours et le petit coq des roches ; l´Oiseau National du Pérou. Parmi sa flore, dénotent des fougères géantes, l´ichu (Herbe sauvage d´altitude) et une grande variété d´orchidées, parmi lesquelles se démarque la belle Wakanki.


Complexe Archéologique de Pisaq

Le Complexe Archéologique de Pisaq est l´un des plus beaux centres monumentaux incas dela Vallée Sacrée. Il est admirable du fait de ses colossales constructions d´une impeccable finition, de ses terrasses ou « andenerías » symmétriques et parfaitement assemblées, ses centres cérémoniels, comme l´Intiwatana qui devait servir à l´observation des mouvements solaires, ses lieux sacrés, rourelles, murailles, son cimetière, ses secteurs urbains, constructions en pierre, ruelles, escaliers et aqueducs, afin d´irriguer ses secteurs agricoles et urbains.

En d´autres mots, il s´agissait d´un lieu imposant et en même temps, magique et mystérieux. Il est situé sur la plus haute montagne qui domine la localité coloniale de Pisaq, sur une surface sèche et rocheuse.


Complexe Archéologique d´Ollantaytambo

Le Complexe Archéologique d´Ollantaytambo est situé à 90 kilomètres de la ville de Cusco, et l´on y arrive en bus, en 1 heure et 20 minutes, par la route asphaltée du Circuit dela Vallée Sacréedes Incas. Il est construit sur deux montagnes, en un lieu très stratégique qui domine toute la vallée aux alentours, et de par ses charactéristiques, il est considéré qu´il fut un complexe militaire, religieux, administratif et agricole.

Ce monument montre d´impressionnantes constructions, avec d´énormes polyhèdres formant les murs et portes trapézoïdales de ses lieux sacré et du temple, où l´on peut apprécier la façade frontale de pierre, composée de six monolithes de porphyre rouge, parfaitement assemblés.


Complexe Archéologique de Chinchero

Le Complexe Archéologique de Chinchero, est situé à 28 kilomètres de la ville de Cusco et y est connecté par la route asphaltée du Circuit dela Vallée Sacrée des Incas. Ce complexe fut construit par Túpac Inca Yupanqui et présente d´extraordinaires vestiges incas, des ensembles architecturaux urbains, cérémoniels et de production, ainsi que des extensions agricoles et réseaux routiers. Dans le village, l´église, de style colonial, abrite de belles peintures de l´Ecole d´Art de Cusco.

Le village colonial est à côté du complexe archéologique et est construit sur lesfondations et murs incas, et ses habitants ont sü maintenir leurs coutumes ancestrales, Les dimanches, il y a une fort typique foire artisanale, agricole et bétaillère, lors de laquelle se pratique encore l´ancien système inca de l´échange.


Piquillaqta (Ville pre inca)

Elle fut déclarée Parc Archéologique National, avec une surface de3.421 hectareset elle se situe dansla Provincede Quispicanchis, à environ32 km. à l´est de la ville de Cusco. Il s´agit d´un complexe pre inca dont l´apogée eût lieu entre 800 et 1100 après J.C., durant la periode correspondant au développement dela Confédération RégionaleWari.

Piquillaqta est composée d´environ 700 édifices, 200 "canchas" (Appartements) et 504 "qolqas" (Entrepôts). L´on calcule qu´elle aurait pu avoir eu une population de plus ou moins dix milles personnes. Sa structure urbanistique correspondait à un ordre géométrique harmonieux divisé en blocs de rues rectilignes, et selon l´archéologue Mc. Evan, la cité contenait plusieurs secteurs complémentaires : L´administratif, le cérémoniel, l´urbain, le défensif et un système de chemins. Ses édifices avaient 2 et même 3 étages, avec de hauts murs de pierres unies avec de l´argile, qui étaient épais à leur base et plus étroits au sommet.


Moray (Centre d´Expérimentation Agricole)

Il s´agit d´une construction circulaire, avec plus de 30 mètres de profondeur et plusieurs anneaux concentriques de terrasses, à l´intérieur, qui aurait pu être utilisé comme une espèce de laboratoire agricole, étant donné que chacune des terrasses présente les conditions climatiques de différentes zones écologiques, démontrant ainsi que les incas eurent une surprenante connaissance en matière de géographie, météotrologie et agriculture.

Dans la cosmovision andine, Moray est considéré comme un centre magnétique de reconnection avecla Mère Terreou Pachamama.


Tipón

C´est un complexe architectural inca qui mérite une grande admiration, pour son excellente technologie hydraulique représentée par des fontaines ornementales et canaux d´eau. Il possède des résidences royales, jardins, terrasses, terrasses échelonnées et murs. Vu le design de haute ingénierie des fontaines, l´on croit qu´il dût avoir été un adoratoire et centre d´expérimentation hydraulique.


Andahuaylillas (Chapelle Sixtine d´Amérique)

Andahuaylillas est un beau village, où se démarque l´Eglise Coloniale de San Pedro, connue commela Chapelle Sixtined´Amérique. Construite au début du XVIIème siècle, elle présente des autels dorés et une orfèvrerie en argent, de même que des toiles et peintures murales de l´Ecole d´Art de Cusco.


Le Parc National du Manu

Le Parc National du Manú (Manou) fut reconnu par l´UNESCO, comme Patrimoine Natural de l´Humanité et avant cela, la même organisation le reconnût comme Zone Nucléus dela Réservede Biosphère du Manú. Il est situé au sud-ouest du Pérou, et occupe des territoires des départements de Cusco et Madre de Dios, avec une surface d´1.909.800 hectares, divisée en trois grandes zones.


  • Parc National, avec 1´532,806 ha.
  • Zone Réservée,  257,000 ha.
  • Zone Culturelle, avec120,000 ha.

Il possède une énorme richesse écologique, avec plus de 20.000 espèces de plantes, environ 1.000 espèces d´oiseaux, 1.200 de papillons et 200 de mammifères, parmi lesquels dénotent le jaguar, la loutre de rivière, 14 espèces de singes, comme le leoncito (Petit lion) ; le plus petit du monde, avec un poids de 100 gr. Et la maquisapa de 9 kilos.

Dans le Manú, l´on trouve toute la variété de paliers écologiques existant en Amazonie, du fair de la variation altitudinale allant de200 m. à presque4.000 m.s.n.m. Il possède presque toutes les formations écologiques subtropicales de l´est péruvien, où il existe des espèces et écosystèmes d´une grande valeur scientifique, qui font du Manú une réserve naturelle très appréciée. Par exemple, en un seul hectare de forêt tropicale, jusqu´à 250 différentes variétés d´arbres furent classifiées.

L´on peut arriver au Manú depuis Cusco, en voyageant en avion léger, jusqu´à l´Aérodrome de Boca Manú ou en transport terrestre, jusqu´à l´embarcadaire d´Atalaya, et ensuite, continuer le voyage en bateau à moteur, sur la rivière Alto Madre de Dios.


Vallée Sacrée des Incas

La Vallée Sacrée des Incas est l´un des circuits préférés des visiteurs étrangers, nationaux et locaux, de par les attractions culturelles et naturelles qu´elle offre, dans un climat doux et très sain.

Depuis le traditionnel village colonial de Pisaq qui présente une typique foire artisanale, en passant par des localités sises sur les berges de la rivière Vilcanota, comme Calca et Urubamba, avec des producteurs du meilleur maïz au monde, de qualité d´exportation, jusqu´à faire la visite des complexes archéologiques de Pisaq, Ollantaytambo et Chinchero.

Pour dire, il faut une journée entière, pour découvrir et profiter des délices dela Vallée Sacrée.


Inti Raymi ou Fête du Soleil

Inti Raymi est une fête cérémonielle d´invocations et d´offrandes au Soleil, que les incas célébraient avec beaucoup de solemnité et vénération, afin de lui rendre culte. Actuellement, cette fête est mise en scène dans plusieurs lieux sacrés de la ville de Cusco, le principal étant l´Esplanade de Saqsaywaman, avec un impressionnant faste artistique, de superbe chorégraphies et costumes créant un cadre spécial dans le Sanctuaire de Saqsaywaman qui, chaque 24 juin, est fréquenté par une multitude d´habitants de Cusco, ainsi que par une grande quantité de visiteurs étrangers et nationaux qui donnent plus de rang à la plus importante fête des incas.


Warachikuy, Rite Guerrier Inca

Le Warachikuy, officiellement déclaré Festivité d´Identité Nationale, équivalent à l´Inti Raymi, était un rite guerrier réalisé par les jeunes hommes de la noblesse inca, qui étaient soumis à de difíciles épreuves physiques de dextérité, risque et courage, afin de passer de la jeunesse à la maturité. L´Inca présidait les compétitions qui, au dire des chroniqueurs, duraient plusieurs jours, en de différents lieux, avec de franches confrontations physiques.

Les vainqueurs étaient hierarchisés et déclarés aptes pour la guerre ou afin d´exercer des fonctions d´hommes adultes. Aujourd´hui, le Glorieux Colegio Nacional de Ciencias de Cusco, organize et met ce rite ancestral en scène sur l´Esplanade de Saqsaywaman, le troisième dimanche de septembre de chaque année.


Santa Teresa (La nouvelles et meilleure alternative pour arriver à Machupicchu)

Le village de Santa Teresa, situé en lisière de jungle, à 4 heures de la ville de Cusco, vous offre plusieurs options de tourisme d´aventure et récréation, dans un climat subtropical et une exubérante nature, vous donnant également l´alternative d´arriver facilement à Machupicchu Pueblo (Aguas Calientes), de par le fait d´être tout proche (10 kilomètres en train et un tronçon de route de6 km.).

Depuis la ville de Cusco, il y a plusieurs manières d´arriver à Santa Teresa, en combinant train et bus ou allant seulement en bus, camionnette, voiture, moto, vélo  ou en faisant une randonnée par le Chemin Inca de Machupicchu, Salkantay ou Choquekirao, ainsi qu´en arrivant de Quillabamba, « La Villede l´Eternel Eté », vu que celle-ci bénéficie d´un excellent climat et d´une situation géographique stratégique.


Termo-medicinales

Bains Termo-médicinaux de Cocalmayo

C´est un paradis naturel, dans la jungle subtropicale, qui a toutes les installations d´un petit centre balnéaire, avec ses trois piscines aux transparentes eaux médicinales provenant du sous-sol, qui font de celui-ci l´endroit idéal pour le repos, la relaxation et la thérapie.

Son infrastructure vous offre des vestiaires, services sanitaires, douches, hydromassages, piscines avec différentes températures, ainsi que des chutes´et jets d´eau, dans un beau et fascinant paysage naturel.

De plus, il vous invite à déguster une boisson exotique ou un délicieux plat typique.


CANOPY "Queue de singe"

C´est l´une des plus récentes et spectaculaires activités d´extrème aventure, de pure adrénaline, qui consiste en glisser d´une montagne à une autre, à l´aide d´une poulie accrochée à un harnès de ceinture, le long de cables ancrés dans la roche. L´émotion est indescriptible, de fender l´air, par dessus les montagnes, vallées et rivières, à une vitesse de 60 km./heure.

Il s´agit du canopy le plus haut d´Amérique du Sud, avec 2.500 mètres de cable, distribués en six tronçons, dont le plus long mesure plus de 400 mètres et le plus haut, s´étire à plus de 150 mètres au-dessus du sol.


En savoir plus sur Cusco:




0001183929